Soutien juridique et financier aux écoles indépendantes

La Fondation pour l’école apporte un soutien juridique et financier aux écoles indépendantes de son réseau.

Pourquoi soutenir financièrement les nouvelles écoles indépendantes ?

Deux raisons :

1. Ces écoles ne reçoivent paradoxalement aucune aide du budget de l’Etat : la loi française fait interdiction à l’Etat de subventionner ces écoles durant les 5 premières années de leur existence.

2. Ces écoles offrent un excellent “retour éducatif sur investissement” : elles sont plus performantes tant pour l’instruction que pour l’éducation que les écoles d’Etat ou associées à l’Etat.

1. Soutien juridique

La Fondation pour l’école assure dans l’intérêt des écoles indépendantes une veille juridique dans tous les secteurs impactant la vie des écoles indépendantes. Des lettres d’information juridique sont adressées aux écoles qui le souhaitent.

Une juriste généraliste coordinatrice, s’appuyant sur une équipe d’avocats spécialisés, accompagne et informe les créateurs et directeurs d’école indépendantes en droit administratif, fiscal, de l’urbanisme, de la construction, du travail, pénal etc..

Des formations intensives spécialisées sont organisées sur 2-3 jours chaque année pour les dirigeants d’écoles indépendantes.

Sur l’exercice 2018, la Fondation pour l’école a formé et conseillé près de 300 dirigeants d’école. 

2. Soutien financier

L’essentiel des ressources de la Fondation sert à subventionner les écoles, collèges et lycées indépendants en phase de lancement ou, ultérieurement, lors de caps de développement.

La Fondation pour l’école sélectionne avec soin les écoles indépendantes qu’elle finance, et qui entrent dans son réseau.

La Fondation pour l’école soutient 3 types d’école :

A. Les écoles classiques

Les écoles “classiques” utilisent des méthodes d’apprentissage traditionnelles : lecture syllabique, histoire chronologique, travail de la mémoire, culture classique, anthropologie chrétienne…

Quelques exemples:

  • Ecole Diwan Savenay (44) : école primaire laïque proposant une pédagogie par immersion conduisant au bilinguisme breton-français
  • La Chouette (45) : école primaire catholique ayant pour objectif l’éducation et l’instruction de l’enfant dans toutes ses dimensions
  • La Pépinière (73) : école primaire protestante
  • Mère Teresa (60):  école primaire catholique
  • L’école La Fontaine (02) : école primaire laïque
  • L’Académie de Liesse (02) : école maîtrisienne du CM1 à la terminale
  • L’école Fleming (30) : école primaire catholique
  • Le Cours du Blanc Mesnil (59) : école et collège solidaires laïcs
  • Le groupe scolaire Saint-Dominique (78) : école et collège catholiques
  • L’école du Petit Prince (95) : école primaire protestante

Vous souhaitez aider ce type d’école ? Cliquez ci-dessous :

“Je soutiens les écoles “classiques”

B. Les écoles adaptées

Les écoles “adaptées” sont des écoles spécialement conçues pour les enfants ayant des défis particuliers à relever (Dys, Haut Potentiel, autisme, hyperactivité, autres troubles de l’apprentissage…).

Quelques exemples :

  • L’école Fourio (31) : école primaire laïque adaptée aux troubles de l’apprentissage DYS, soutien aux enfants DYS du CP à la Terminale
  • L’école Le Renard et la Rose (45) : école primaire Montessori laïque inclusive, accueillant enfants porteurs de handicaps ou non
  • Mon Ecole Extra Ordinaire (74) : école primaire et collège laïcs pour enfants neuro-atypiques : souffrant d’autisme léger type Asperger, de troubles des apprentissages (TDAH, Dys-) ou encore à haut potentiel
  • L’école Galilée (83) : école, collège et lycée laïcs pour enfants précoces
  • Les Didascalies (31) : école primaire laïque utilisant des pédagogies actives pour permettre à des enfants en décrochage scolaire de retrouver la joie d’aller à l’école
  • Saint Philippe Néri (78) : école primaire catholique accueillant des enfants en situation de handicap
  • Collège Autrement (56) : collège aconfessionnel utilisant des pédagogies alternatives et accueillant des enfants présentant des troubles de l’apprentissage
  • Dans le cadre de ses fondations abritées, la Fondation complète son action par des soutiens aux écoles au service de territoires ayant des défis éducatifs spécifiques (par exemple via la Fondation Espérance Ruralités)

Vous souhaitez aider ce type d’école ? Cliquez ci-dessous :

Je soutiens les écoles “adaptées”

C. Les écoles innovantes

Les écoles “innovantes”sont les écoles s’appuyant sur les pédagogies Montessori, Nuyts, La Garanderie, Gardner… en lien avec la recherche et en particulier les neurosciences, professionnelles en lien étroit avec l’entreprise.

Quelques exemples :

  • La Lab School Paris (75) : école et collège laïcs dont la pédagogie repose sur les neurosciences. Une lab school est à la fois une école, un lieu de formation pour les enseignants et un espace de recherche au service de la réussite scolaire.
  • Ecole Holiskol (35) : école, collège et lycée laïcs fondés sur la pédagogie des Intelligences multiples.
  • L’Ecole Montessori bilingue du St Quentin (57) : école laïque pratiquant le bilinguisme en immersion
  • La Petite Ecole du Bon Pasteur (75) : école parentale primaire Montessori catholique
  • Bihotza (64) : école primaire aconfessionnelle en langue basque, axée sur l’éco-citoyenneté et la bienveillance
  • Montessori Les Leins (30) : école primaire aconfessionnelle utilisant la pédagogie Montessori
  • Que la Joie demeure (26) : ferme-école aconfessionnelle, utilisant la pédagogie Montessori
  • Cours Jean-Baptiste Fouque (83) : école primaire et collège catholiques, alliant tradition et innovation et donnant une place importante à l’Art et aux sports.
  • Ecole S’espéri (84) : école aconfessionnelle primaire Montessori

Vous souhaitez aider ce type d’école ? Cliquez ci-dessous :

Je soutiens les écoles “innovantes”

Comment les écoles aidées par la Fondation sont-elles sélectionnées ?

Les établissements financés par la Fondation pour l’école doivent impérativement respecter plusieurs conditions. Ils doivent ainsi :

1. être conformes au Code de l’éducation et régulièrement déclarées auprès de l’Inspection académique,

2. être à but NON LUCRATIF,

3. respecter la Charte des écoles de la Fondation pour l’école,

4. respecter la Charte de protection des mineurs de la Fondation pour l’école,

5. avoir communiqué leurs deux derniers rapports d’inspection à la Fondation pour l’école.

Le Comité des dons se réunit quatre fois par an. Il sélectionne les écoles à soutenir et fait également le point sur les établissements déjà aidés afin de vérifier, au regard des éléments d’information disponibles, le bon usage des aides allouées.

Sur l’exercice 2018, la Fondation pour l’école a soutenu financièrement 107 écoles, collèges et lycées.

Facebook

Twitter

Youtube