Afficher le numéro

Actualités

Écoles alternatives et indépendantes

Qu’est-ce qu’une école alternative et indépendante ?

Centrée sur le développement personnel et l’épanouissement de l’enfant, l’école indépendante se positionne en complément du système éducatif traditionnel. En plein déploiement, ces établissements apparaissent pour de nombreux parents et enseignants comme une alternative indispensable.

L’école traditionnelle : une formation inadaptée à tous les enfants

Classes trop nombreuses, rythme individuel inadapté, manque d’accompagnement… Le fonctionnement des écoles traditionnelles est loin d’être adapté à tous les enfants. Et pour cause, dans la majorité des écoles classiques, les élèves reçoivent tous le même enseignement, sans prise en compte de leur niveau ni de leur rythme d’apprentissage. Ainsi, 53 % des Français considèrent que l’école fonctionne « assez mal » ou « très mal » et 65 % d’entre eux se disent pessimistes sur son avenir.

Pourtant, l’école, et notamment le cursus primaire, représente une période déterminante pour l’avenir de chaque enfant, ainsi que pour sa future vie professionnelle. Si bien, que les parents et les enseignants demandent une évolution du système scolaire pour pallier ses lacunes. Certains parents choisissent aussi de se tourner vers les écoles indépendantes pour combler le retard de l’enseignement traditionnel.

Quels sont les fondamentaux de l’école indépendante ?

Les écoles indépendantes et alternatives offrent à chaque élève les conditions idéales pour réussir sa scolarité et participent à son épanouissement personnel. En mettant en valeur ses talents et en développant ses savoir-faire et savoir-être, l’école libre conduit l’enfant vers le chemin qui sera le sien.

Grâce à des petits effectifs et à la variété des pédagogies, l’équipe enseignante s’adapte facilement au rythme de l’enfant. Prise en compte des troubles de l’apprentissage, des handicaps, des phobies scolaires ou du harcèlement : chaque enfant reçoit une attention particulière. L’école alternative se concentre également sur les fondamentaux – lire, écrire, compter – et réintroduit des matières officiellement supprimées du socle officiel comme le calcul mental ou l’enseignement chronologique de l’histoire.

Tout l’intérêt des écoles indépendantes réside dans la collaboration entre l’école et les parents, le tout au service de l’enfant. La liberté de choix des enseignants quant au programme est facteur de l’ouverture d’esprit de l’élève.

Chaque école hors contrat est déclarée et inspectée, mais peut suivre différentes méthodes pédagogiques. Elles ont cependant toutes le même objectif : l’épanouissement de l’enfant.

En France, on compte désormais 2 410 écoles indépendantes qui accueillent 92 000 élèves. Chaque année ce sont plus de 100 nouvelles écoles libres qui ouvrent dans le primaire et le secondaire, pour répondre à la demande des familles.

Comment la Fondation pour l’école soutient le déploiement de l’école alternative ?

Fondation reconnue d’utilité publique, la Fondation pour l’école œuvre depuis 14 ans au déploiement d’écoles alternatives et indépendantes. Parce que créer une telle école relève du parcours du combattant, la Fondation leur apporte un soutien financier et juridique.

Un grand nombre des écoles hors contrat sont des établissements associatifs et pratiquent donc des tarifs sociaux pour se rendre plus accessibles aux familles. Elles ne reçoivent aucune aide de l’État et restent très dépendantes des dons extérieurs, de la générosité des familles et des aides que les organismes comme la Fondation pour l’école leur procurent.

Aide juridique, financière et formation des enseignants, directeurs et éducateurs : notre mission est d’accompagner leur déploiement afin de favoriser l’épanouissement de chacun de leurs élèves.

Soutenir le développement des écoles indépendantes

 

 

 

 

 

Partager cette article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *