Afficher le numéro

Actualités

Requiem ou réquisitoire pour l’Education nationale ?

Loyal serviteur du système d’éducation d’état français pendant quarante-trois ans, Patrice Romain publie, au terme de sa carrière, un Requiem pour l’Éducation nationale… qui est d’abord un réquisitoire.

Comme d’autres avant lui, cet homme de terrain, enseignant puis principal de plusieurs collèges, est entré par vocation dans un métier où il a, au fil des ans, perdu toutes ses illusions. Au terme de sa carrière, son dernier espoir est de déciller, sinon une nomenklatura dont le seul but est de se perpétuer elle-même par l’immobilisme et la compromission, du moins les simples citoyens, parents ou professeurs.

C’est donc une sorte de compilation très factuelle, et suffisamment éloquente pour se passer de grands développements théoriques, que nous offre cet ouvrage, bilan d’années d’expérience.

Il est certes des thèmes qu’on n’en finit pas de redécouvrir : les voyous en culotte courte (qui peuvent être des monstres) martyrisant leurs condisciples plus faibles en toute impunité, les lâchetés en cascade face aux revendications communautaristes et religieuses, la manipulation des notes et des barèmes dans le but de casser le thermomètre de l’effondrement du niveau.

On trouvera cependant, au-delà de ces sujets connus, d’intéressantes informations plus confidentielles sur le fonctionnement interne du système : quelles sont les conditions requises pour être promu inspecteur d’académie ou recteur, à quelles pressions s’exposent les professeurs tenant à leur intégrité, comment sont produites les statistiques réclamées en continu par les ministres pour justifier leurs réformes et lustrer leur image de marque, mais aussi où vont les deniers publics…

En bonus, de savoureuses anecdotes sur la récente gestion de la crise sanitaire !

« Le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté. » Cette phrase de Guy Béart, en exergue de l’ouvrage, en dit long sur la difficulté qu’éprouvent les hommes du métier à dénoncer leur propre institution.

Heureusement pour lui, Patrice Romain s’adonne désormais à la culture de ses tomates.

par Marie Carrère, enseignante.

Requiem pour l’Éducation nationale. Un chef d’établissement dénonce : parents et professeurs doivent savoir ! de Patrice Romain aux éditions du Cherche-Midi.

Partager cette article