Afficher le numéro

Actualités

Notre Salon de la liberté pédagogique LIBSCO fait le plein et est désormais accessible sur YouTube

En 2019, la Fondation pour l’école faisait le pari d’organiser un « Salon de la liberté pédagogique », le Salon LIBSCO. Pari un peu fou, tant d’événements consacrés à l’éducation en France se tenant déjà très régulièrement d’un bout à l’autre de l’Hexagone.

Une observation cependant : aucun de ces événements, mis à part ceux consacrés à l’orientation post-Bac, n’étaient réellement ouverts aux familles, aux acteurs du soutien scolaire, aux écoles, aux pédagogies alternatives et à tous ceux qui, issus de la société civile, tentent de sortir l’école des ornières dans lesquelles elle patauge depuis de nombreuses années, loin des débats politiques en tous genres et pourtant pleinement acteurs de l’éducation sur le terrain.

L’intuition de la Fondation s’est avérée payante et la fréquentation du premier Salon LIBSCO avait dépassé toutes ses espérances, près de 1 200 personnes s’étant rendues à Paris : professeurs, parents d’élèves, pédagogues, formateurs, acteurs du soutien scolaire
et du  périscolaire, spécialistes des divers troubles de l’apprentissage, des pédagogies alternatives ou innovantes, directeurs d’école, etc.

La seconde édition du Salon LIBSCO a dû être entièrement repensée à quelques semaines de l’événement en raison du contexte sanitaire : tout le salon a dû être basculé en digital. Les visiteurs, désormais « virtuels », seraient-ils toujours au rendez-vous, quand les bénéfices d’une vraie rencontre avaient largement été plébiscités lors de l’édition précédente ?

Pari gagnant une fois encore, près de 1800 personnes s’étant inscrites pour suivre le salon par écrans interposés le 16 octobre dernier, et ce sur l’ensemble du territoire. La formule « en ligne » a permis de toucher un public plus large qu’en 2019, public qui ne se serait peut-être pas déplacé si le salon s’était tenu dans la capitale (nombreux ont été les messages reçus en ce sens depuis la tenue du salon).

Autre raison de ce succès : l’originalité de la « formule » LIBSCO, qui fait de l’expérience du terrain le cœur de sa programmation. Celle-ci repose essentiellement sur des ateliers, animés par des professeurs ou des spécialistes, désireux de montrer la pertinence de leurs pratiques tant auprès de leurs pairs (professeurs, directeurs d’écoles, praticiens divers concernés par l’apprentissage) qu’auprès des parents d’élèves.

Cette approche très pragmatique se retrouve jusque dans les différents débats et tables rondes qui font également le sel de la programmation du Salon LIBSCO : tous les intervenants, minutieusement choisis, s’appuient sur leurs expériences quotidiennes en établissement ou en cabinet.

Le thème choisi pour cette édition du 16 octobre 2021 était celui de « l’attention », véritable défi imposé aux enseignants, aux familles et aux élèves par notre société  numérique. Comment mobiliser l’attention des élèves ? Comment redonner du sens à l’acte d’apprentissage, au primaire comme au secondaire ? Quelles sont les méthodologies pour apprendre et/ou faire apprendre ? Y a-t-il une approche globale ou certaines matières demandent-elles des pédagogies particulières ? Comment accompagner les élèves présentant des troubles de l’apprentissage et de l’attention, dits Dys ou TDAH, et représentant désormais 1 à 5 élèves par classe ?

En une quinzaine d’ateliers, les participants au salon ont pu explorer avec nos intervenants les différentes dimensions de l’attention. Certains en ont une approche transversale, comme Rozenn Tampé avec son atelier « apprendre vite et bien avec la Gestion mentale », ou Marion Eschbach-Cléris, spécialiste de « l’Intégration des réflexes archaïques », réflexes qui facilitent les apprentissages et le développement corporel, émotionnel et cognitif de l’enfant. La bien nommée « Pédagogie de l’attention », présentée par Marc-Olivier Sephiha, a permis de faire découvrir « les 4 clés d’un apprentissage réussi », clés qui font l’objet d’un cycle de formation complet à l’ILFM. Jennifer Maréchal, directrice de l’école Montessori de l’Artois qui met en œuvre la pédagogie de « l’école en forêt » au quotidien, est venue témoigner des extraordinaires résultats obtenus sur l’attention de ses élèves. La question de l’attention a également été abordée par matière, avec par exemple l’anglais au primaire et la méthode Fun Idiom, ou les mathématiques avec la méthode de Singapour.

Parmi les autres temps forts du salon : une vaste table ronde sur la question de l’innovation pédagogique. Précédés d’un point juridique sur les dernières évolutions légales encadrant la liberté d’enseignement en France, les échanges ont permis de goûter à la diversité des initiatives qui enrichissent aujourd’hui l’offre scolaire, sans faire l’impasse sur les nombreuses difficultés qui se posent au quotidien aux créateurs d’école. On retiendra également le témoignage émouvant de Jean-Baptiste Nouailhac, créateur du Cours Clovis dans l’Aisne, dont tout le travail consiste à rendre l’école alternative d’excellence accessible à tous, quelle que soit l’origine sociale des familles qu’elle accueille. Les nombreuses questions posées aux orateurs par le public et les échanges spontanés entre les participants du salon ont permis de nourrir les débats et de rendre bien vivante cette édition digitale du LIBSCO.

La Fondation pour l’école est particulièrement fière d’avoir pu une fois encore réunir l’ensemble des parties prenantes du débat éducatif lors de cette journée : parents d’élèves, enseignants, et nombreux professionnels de l’éducation : orthophonistes, graphothérapeuthes, spécialistes de l’accompagnement des troubles de l’apprentissage, du soutien et de la remédiation scolaire, de porteurs de projets de création d’école, etc. C’est parce que tous ces forces contributrices se rencontrent et travaillent ensemble que le renouvellement du système éducatif devient peu à peu une réalité.

Mais le chemin est encore long ! C’est la raison pour laquelle la Fondation a fait le choix de diffuser gratuitement l’ensemble des ateliers et des débats du salon Libsco sur sa chaîne YouTube et le site Internet du salon, afin que toutes ces initiatives, repérées sur le terrain, soient mises à la portée du plus grand nombre et viennent ainsi nourrir le renouvellement éducatif français.
Rendez-vous sur www.libsco.fr pour revoir tous les contenus du salon et des vidéos bonus !

Partager cette article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *