Actualités

aleteiaLe séparatisme islamiste fait une nouvelle victime : la liberté de l’enseignement

HOMESCHOOL

La logique de fond qui préside à la lutte contre le séparatisme inspire des mesures inadaptées au défi éducatif français et à la question de l’islam radical.

Le discours d’Emmanuel Macron aux Mureaux vendredi 2 octobre dernier ne donne-t-il pas raison à Michel Houellebecq ? Interrogé début mai par France Inter sur ce que serait le monde d’après le confinement, l’auteur de Soumission avait répondu que « nous ne nous réveillerons pas, après le confinement, dans un nouveau monde ; ce sera le même, en un peu pire ». Alors que le confinement a pu révéler aux familles les bienfaits de l’instruction à domicile pour certains enfants, le traitement par l’État de la question du développement de l’islam en France se traduit paradoxalement par l’annonce de nouvelles restrictions à la liberté de l’enseignement, et plus généralement, aux droits des parents, premiers éducateurs de leurs enfants (droits déjà écornés en 2019 par la loi Blanquer qui avait avancé à 3 ans — au lieu de 6 — l’âge de la scolarisation obligatoire).

Lire la suite

breizh-info« Aucun terroriste islamiste n’est jamais sorti d’une école hors contrat »

Lionel Devic (Fondation pour l’école) « Aucun terroriste islamiste n’est jamais sorti d’une école hors contrat » [Interview]

Paru le 7 octobre 2020, propos recueillis par YV  dans Breizh-Info 

Emmanuel Macron l’a annoncé la semaine dernière : sous prétexte de lutter contre le «séparatisme islamiste », ce dernier entend, via un projet de loi qui sera débattue à l’Assemblée nationale, interdire l’instruction en famille (l’école à la maison) et renforcer contrôles et brimades visant les écoles hors contrat.

En première ligne face à ces mesures qui vont frapper des Français qui n’entendent pas que l’Etat leur dicte de A à Z comment ils doivent instruire leurs enfants, Lionel DEVIC, président et co-fondateur de la Fondation pour l’école a répondu à nos questions.

Breizh-info.com : Pouvez vous vous présenter à nos lecteurs ?

Lionel DEVIC : J’ai l’honneur de présider, depuis 2010, la Fondation pour l’école, œuvre que nous avons fondée à quatre en 2006 ; elle a été reconnue d’utilité publique par l’Etat en 2008, au regard de son objet statutaire qui est « de susciter un renouveau éducatif en France en concourant à l’essor d’établissements libres ».
Depuis 2011, comme la Fondation de France ou l’Institut de France, la Fondation pour l’école est une fondation abritante qui accueille  11  fondations sous égide, qui œuvrent toutes dans le domaine de l’éducation, sur des axes spécifiques (la ruralité, les écoles maîtrisiennes, etc.).

Lire la suite

Contrepoints
Loi contre le « séparatisme » : Macron s’en prend à la liberté scolaire

Pour répondre à la menace de partition politique et culturelle islamiste, Emmanuel Macron revient à nouveau sur les droits des citoyens en attaquant de front la liberté scolaire, mais aussi celle d’association et de religion par sa loi contre le “séparatisme”.

Article paru le 3 octobre 2020 (ici), par Frédéric Mas.

Dans un discours prononcé aux Mureaux ce vendredi 2 octobre, le président de la République Emmanuel Macron a présenté les grandes lignes de son projet de loi sur le séparatisme. Parmi ses propositions phares, il propose de limiter strictement l’école à la maison, et de rendre obligatoire la scolarisation dès 3 ans.

« Chaque mois des préfets ferment des écoles illégales, souvent administrées par des extrémistes religieux. » a asséné le président de la République pour justifier l’extension du domaine de l’éducation cornaquée par l’État.

Pour Lionel Devic, président de la Fondation pour l’école, la mesure est « inquiétante », elle est même une « atteinte importante » qui concerne la liberté de l’enseignement en France.

Lire la suite

Fondation pour l'écoleCommuniqué de presse

Vendredi 2 octobre 2020

(télécharger le communiqué et ses annexes relatives
aux mesures de contrôle et aux sanctions déjà applicables aux écoles hors contrat et à l’IEF)

La Fondation pour l’école prend acte des mesures annoncées contre le séparatisme islamique et fait état de sa vive inquiétude quant au respect de la Constitution

La Fondation pour l’école prend acte des mesures annoncées ce matin par le Président Emmanuel Macron dans le cadre de la lutte contre l’islamisme radical.

S’agissant des écoles indépendantes (hors contrat), elle rappelle que les dispositions votées en 2018 dans le cadre de la Loi Gatel ont déjà considérablement renforcé et sécurisé le contrôle des écoles indépendantes au moment de leur création et pendant leur fonctionnement, mais aussi sur les questions de leur financement et du parcours de leurs enseignants évoquées ce matin.

Elle rappelle également qu’avant l’annonce de nouvelles mesures, une application plus stricte des importants dispositifs de contrôle existants, vis-à-vis des établissements comme vis-à-vis des parents, aurait d’abord été souhaitable (cf. annexes).

La Fondation pour l’école rappelle que les écoles indépendantes, qui sont des structures reconnues par l’État, ont toujours fait preuve de la plus grande coopération en se soumettant à la multiplicité des contrôles et des inspections qui leur est imposée, plus fréquentes que dans les établissements publics.

Lire la suite

le MondeLe nouveau Conseil d’évaluation de l’école, installé en juin, vise le développement d’une « culture de l’évaluation » à l’école. La tribune parue à ce propos dans Le Monde de l’Education le 8 septembre 2020 (lire en ligne ou en pdf), signé par  Roger-François Gauthier, ancien inspecteur général, et Stéphane Foin, professeur agrégé, a le grand mérite de souligner que l’activité scolaire est éligible à la mesure de sa « qualité ».

L’évaluation des écoles apparaît de plus en plus comme une nécessité. Il est sain en effet que les parties prenantes des écoles, et en premier lieu les familles, aient une idée aussi « objective » et transparente que possible des « performances » de l’établissement dans lequel ils ont ou envisagent d’inscrire leurs enfants.

Il s’agit de leur « prouver » que l’établissement répond vraiment à leurs attentes ; autrement dit qu’il tient ses promesses. Mais quelles promesses ? Cela suppose en premier lieu qu’un projet d’établissement existe, qu’il ait été clairement exposé aux parents, aux enseignants et à la direction et que tous y adhèrent. C’est là que sont précisés les objectifs dont nos auteurs rappellent à juste titre qu’ils ne se limitent pas aux résultats scolaires. Ce n’est que sur la base de ces critères que la « satisfaction » de tous pourra se mesurer.

Bien consciente de ces enjeux, la Fondation pour l’école a développé depuis dix ans la méthode Qualité Gabriel©, composée d’un référentiel type et de modules de formation à destination des écoles et de leurs équipes. Ce sont près de soixante-dix écoles indépendantes dont les équipes sont aujourd’hui formées et mettent en œuvre dans leur établissement un système qualité.

Lire la suite

Communiqué de presse

Jeudi 3 septembre 2020 – Chiffres mis à jour le 14 septembre 2020

106 ouvertures à la rentrée 2020 :
les écoles indépendantes continuent à diversifier  le système éducatif français.

Télécharger le communiqué de presse du 3 septembre sur l’ouverture des écoles indépendantes

La Fondation pour l’école a recensé 106 ouvertures d’écoles indépendantes à la rentrée 2020.

Le nombre d’écoles indépendantes ne cesse de croître malgré la crise de la Covid-19, confirmant par-là la nécessité de leur contribution à l’offre scolaire française.

Ces écoles répondent à la variété des besoins éducatifs des enfants, en proposant des cursus scolaires complémentaires de ceux proposés par le système classique.

La France compte désormais 1571 écoles indépendantes.

Lire la suite

Sans avoir pris la peine de visiter les lieux et à 15 jours de la rentrée des classes, la Mairie de Paris avait fait savoir qu’elle s’opposait à la réouverture de Living School. Cette école indépendante venait d’investir dans des locaux flambants neufs pour s’agrandir. Le motif de l’opposition ? L’absence d’espace extérieur représentant un handicap au bien-être des enfants.

Le tribunal administratif de Paris vient de recadrer la municipalité, qui ne saurait sortir du cadre de la loi. L’établissement ouvrira bien ses portes demain vendredi 4 septembre, au grand soulagement des familles et de la directrice de l’établissement. Un signe fort pour plusieurs autres établissements indépendants parisiens, qui font face aux mêmes difficultés.

Lire la suite

femme actuelle

Steiner, démocratique, Forest school : ces parents ont choisi l’école alternative

Steiner, démocratique, Forest school : ces parents ont choisi l'école alternative

Ces établissements scolaires différents, les écoles alternatives, proposent un système éducatif novateur axé sur la créativité, l’autonomie et le plaisir d’apprendre. Des méthodes qui séduisent de plus en plus de familles.

Absence de notation, flexibilité des horaires, travail en petits groupes, développement de l’autonomie, découverte des arts et de la nature.. Depuis une dizaine d’années, l’engouement pour les écoles dites alternatives (démocratique, Steiner-Waldorf, éco-citoyenne, forest-school..) ne cesse de croître. Selon la Fondation pour l’école qui promeut et finance les écoles hors contrat, leur nombre a été multiplié par quatre en sept ans. Il en existe plus de 1530* scolarisant 75 000 élèves sur tout le territoire (sur un total de 12,5 millions). Les rythmes d’apprentissage y sont plus souples et personnalisés favorisant la confiance en soi, l’autonomie, la coopération et le développement de la créativité. “La baisse de niveau, les classes surchargées, le manque de réponses à des besoins éducatifs particuliers (dyslexie, précocité, phobie scolaire..), font partie des raisons avancées par les parents pour se tourner vers ces pédagogies alternatives”, souligne Diane Roy, chargée de la communication à la Fondation pour l’école.

Lire la suite

A qui S

La Fondation pour l’école a signé à l’été 2020 un partenariat avec la société A-Qui-S, le premier fabricant français d’étiquettes personnalisées pour l’univers scolaire.

Le but de ce partenariat est double : aider les écoles indépendantes tout en permettant aux familles de réaliser des économies sur les frais de scolarité, notamment lors de la rentrée des classes.

Ainsi, en rentrant le code d’association PAR2287 sur le site internet d’A-Qui-S :
👉 les familles bénéficient de 5% à 15% de réduction immédiate sur leurs achats, livrés gratuitement en 24h/48h à domicile,
👉 en parallèle, A-Qui-S reverse 15% du montant de leur commande à la Fondation pour l’école.

Cette offre est valable tout au long de l’année, à toute personne en possession de ce code. 

Pour la troisième fois en deux ans a eu lieu notre « kit de rentrée ».

Les professeurs qui nous ont rejoints dans les locaux de la Fondation pour l’école pour ces trois jours de formation (24 au 26 août) étaient heureux de trouver des réponses à leurs nombreuses questions et ont pu repartir sereins à l’approche de cette rentrée.

 

Une incroyable diversité de profils et de besoins

Venus de toutes sortes de collèges (publics, privés sous-contrat ou privés indépendants), enseignants de matières diverses (français, allemand, espagnol, latin, histoire-géo,…), en reconversion professionnelle, en début de carrière ou simplement en demande de formation continue, chacun a apporté avec lui la richesse de son expérience et de sa compétence particulière.

Lire la suite